« Les enjeux des recherches-actions collaboratives »

Le vendredi 20 octobre 2017 de 9h à 16h30

 

2em journée d’étude proposée aux équipes pédagogiques des centres de formation en travail social de la région des Hauts de France. Cette journée est prise en charge (repas compris) par le PREFAS

 

Amphi B7 Université Lille III Villeneuve d’AscqLes Recherches-Actions Collaboratives posent des questions éthiques et épistémologiques tant pour le monde de la recherche que pour les secteurs professionnels. Ces démarches questionnent le rapport aux savoirs et fonctionnent comme analyseurs[1]du sens des pratiques professionnelles et académiques.   

 

Si « collaborer » c'est construire un monde commun[2], il s’agit alors de faire rencontrer des univers différents et  qui, historiquement, maintenaient des relations de dépendances. Le travail social défini comme un « ensemble de pratiques professionnelles »[3]est un champ d’observation privilégié qui rend concret des concepts académiques touchant l’éducation et les sociologies[4]

Quels sont les enjeux des recherches collaboratives (RAC) ?

  • Quel est l’intérêt des RAC pour les travailleurs sociaux ?
  • Qu’en est-il de la notion de praticien–chercheur ? 
  • En quoi cette démarche participe-t-elle à la professionnalisation de ce secteur ? 
  • Les recherches-actions collaboratives sont-elles porteuses d’innovations sociales ? 

Dans le cadre de notre journée d’étude du 20 octobre 2017, il est question pour nous de revenir sur les différentes définitions des Recherches Actions Collaboratives, sur ses effets dans le champ du social, de partager des expériences et tenter de mesurer les enjeux qui comportent la rencontre entre savoirs universitaires et logiques professionnelles. 


[1]Cf Au sens de l’analyse institutionnelle, développée en France par René Lourau. 

[2]Gilles Leclercq, Renata Varga. Collaborer, oui mais comment ? B Bourassa, M. Boudjaoui. Des recherches collaboratives en sciences humaines et sociales : enjeux, modalités et limites, Presses de l’Université Laval, pp.77-95, 2012.

[3]Voir à ce propos la récente définition du travail social : décret n° 2017- 877 du 6 mai 2017

[4]Philippe Corcuff, Les nouvelles sociologies. Entre le collectif et l'individuel, Armand Colin, coll. « 128 », 2007, 127 p. 

 

 
 
 
 

Search